Repères chronologiques

21 avril 1906 : Naissance à Guiberville. Ses parents, cultivateurs, lui transmettent le goût de l’observation des phénomènes naturels et le goût pour le travail des champs.

1937 : Ordonné prêtre, il crée Le Soc, journal religieux, et édite, sous l’occupation, des « Veillées de prière ».

1943 : Nommé curé de Varenguebec.

1948 : Premiers articles dans la Manche libre, il y tient, ensuite une chronique mensuelle : « Le ciel vu de la Manche ».

1950 : Curé de Cambernon, il installe dans son presbytère un observatoire, et une mini-station météo dans le jardin.

1954 : Mort de l’abbé Moreux, on lui propose son poste à la tête de l’Observatoire de Bourges, qu’il refuse.

1957 : Il écrit des articles dans LAstronomie, revue de SAF. Il y rend notamment compte de ses observations des phénomènes célestes.

1962 : Il reproduit l’expérience du pendule de Foucault, et installe un sismographe dans sa cave, il publie certains de ses relevés.

1963 : Publication dans les Annales de Géophysique de son travail « Procédé simplifié de marquage du temps pour un séismographe à enregistrement photographique ».

1967 : Aumônier de l’hôpital du Bon-Sauveur de Picauville.

1969 : Reçoit le prix Henry Rey de la SAF pour ses travaux de vulgarisation, et donne une conférence sur la lune au Cercle archéologique et littéraire de Coutances.

1970 :       

–        Conférence au Cercle Archéologique et littéraire de Coutances : Le Soleil et les Étoiles. Un voyage dans les espaces sidéraux.

–        Appel au recensement des cadrans solaires.

–        Congrès pour l’Avancement des Sciences de Chambéry : Comparaison sur 20 années de pluviométrie entre Jersey et l’Ouest de la Normandie.

–        Symposium International sur les microséismes à Paris : Comment un amateur peut contribuer à la recherche microsismologique avec des moyens peu coûteux.

1972 : Séisme de l’île d’Oléron, appel à ses lecteurs.

1974 : Comète Kohoutek, il appelle les radioamateurs à témoigner, afin de voir s’ils enregistrent des modifications d’ondes hertziennes.

1975 : Correspondant de la Commission des cadrans solaires de la SAF, et est chargé de les recenser.

1979 : Publication d’un article sur la sécheresse de l’été 1978 dans la Manche Libre.

1980 : Atteint d’une grave maladie, il se retire à Coutances, où il continue ses observations et à tenir sa chronique dans la Manche Libre.

22 décembre 1982 : Décès de l’abbé Levert à l’hôpital du Bon-Sauveur de Picauville.

 

Repères chronologiques