Astronomie

Dès 1950, l’abbé Levert équipe le toit de son presbytère de Cambernon d’un observatoire astronomique, afin d’y observer les astres. Cet observatoire lui permet aussi de photographier les phénomènes célestes, dont certains clichés illustrent les articles des revues l’Astronomie ou Ciel et Espace.

Coupole sur prieuré de Cambernon
Structure de l’observatoire de Cambernon, de l’abbé Levert

Quelques-unes des très nombreuses photographies des astres, que la médiathèque de Coutances conserve dans ses fonds. Pour en voir plus n'hésitez pas à consulter notre collection de photographie du fonds Paul Levert.

Les premières lunettes astronomiques apparaissent en Italie dans la seconde moitié du XVIe siècle et le premier télescope au tout début du XVIIe  siècle en Hollande. Dans son observatoire, l’abbé Levert utilisait ces deux types d’instruments. Une lunette qu’il avait hérité de l’abbé Moreux dans les années 1950 et un télescope américain dont il avait fait l’acquisition.

Dans les années 1970, il existait déjà plus de 1 000 observatoires répartis sur toute la surface du globe. La Chine a annoncé le 3 juillet 2016 la construction du plus grand radiotélescope terrestre du monde de 300 mètres de diamètre. D’une ouverture de 500 mètres, Fast, c’est le nom de ce radiotélescope sphérique à ouverture unique, aura non seulement pour objectif d’explorer l’espace, mais aussi d’observer la vie extraterrestre.

Lunette astronomique de Paul Levert

Lunette astronomique de Paul Levert,

Paul Levert

Lunette astronomique ou Télescope ?

Ces appareils permettent d’augmenter la taille et la luminosité des objets observés, mais leur composition est différente.

La lunette astronomique est un objectif composé d’un ensemble de lentilles.

Le télescope est un objectif composé d’un miroir.

Pour en savoir plus sur l’observation en France : l’observatoire de Paris.

Consulter Science & vie, La Chine s’offre le plus grand télescope du monde : Fast.

Pour découvrir de façon ludique comment fonctionne le système solaire, rendez-vous sur le site Le système solaire à portée de votre souris.